Chargé(e) de recherche – Afrique de l’Ouest francophone

Max Planck Foundation for International Peace and the Rule of Law

La Fondation Max Planck pour la Paix Internationale et l’Etat de Droit envisage de pourvoir un poste de Chargé(e) de recherche en connexion avec ses activités en Afrique de l’Ouest francophone.

Position: Chargé(e) de recherche

Région d’intervention:* Afrique de l’Ouest francophone

Location: Siège de la Fondation à Heidelberg, Allemagne

Limitation de la durée du contrat de travail: Contrat à durée déterminée (1 an, avec possibilités de renouvellement)

Date de commencement prévue:          01 mars 2021

Date limite de dépôt de candidature:    22 janvier 2021

*NOTE:     Toute position est tributaire de la disponibilité du financement. Le candidat retenu sera affecté à un poste dans un de nos projets en Afrique de l’Ouest francophone. Plusieurs candidats sélectionnés peuvent être recrutés, selon la disponibilité de fonds et les besoins des projets. La réaffectation ou le transfert à un projet alternatif de la Fondation Max Planck sont possibles.

Informations de base sur l’employeur

La Fondation Max Planck pour la Paix Internationale et l’État de Droit a été créée en 2013 à Heidelberg. Elle poursuit les projets de recherche et de formation ainsi que d’assistance juridique qui ont été mis en œuvre entre 2002 et 2012 par le groupe « Transfert des Connaissances Globales », pour le compte de l’Institut Max Planck de Droit Public Comparé et de Droit International. La Fondation Max Planck peut donc compter sur plus d’une dizaine d’années d’expérience en matière de conseil juridique pour des États en situation de réforme constitutionnelle, de réorganisation étatique et de réforme juridique. Les domaines de travail les plus représentatifs de la Fondation résident dans le soutien au processus de réforme constitutionnel et dans le soutien à la stabilisation des systèmes juridiques par le biais de la formation des cadres juridiques de l’État (employés ministériels, juges aux tribunaux constitutionnels et ordinaires, et autres officiels). Un autre volet important de son travail consiste à soutenir les processus de paix, de réforme législative et administrative, de lutte contre la corruption, de réforme de l’éducation secondaire, de défense du pluralisme juridique et autres domaines d’intervention relatif à la prévention ou au règlement des conflits.

Tous les projets sont réalisés avec le soutien financier de différents bailleurs de fonds dans un nombre de pays et de régions. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre site internet: www.mpfpr.de.

Description sommaire du poste

Le/La chargé/e de recherche sera chargé(e) de mettre en œuvre les activités prévues dans le cadre de projets promouvant l’état de droit, notamment par le biais d’ateliers de renforcement des capacités, d’activités de conseil juridique et technique en matière de droit international public et de droit constitutionnel. Les champs thématiques spécifiques pourront inclure: la justice transitionnelle, les droits de l’homme, la décentralisation, les processus de réforme constitutionnelle.

Responsabilités clés

Sous la supervision de la Directrice des projets en Afrique subsaharienne, le candidat retenu devra

  • fournir des conseils juridiques et techniques et une assistance aux partenaires du projet;
  • entreprendre des travaux de recherche juridique avancée;
  • organiser et conduire des ateliers de formation juridique à destination d’acteurs étatiques, de membres d’institutions judiciaires et autres groupes cibles au sein des pays dans lesquels un projet est mis en œuvre;
  • voyager dans les pays où les projets sont mis en œuvre et assurer la liaison avec les partenaires locaux;
  • prendre en charge la surveillance administrative des projets ou de ses composantes;
  • assumer des tâches de rapport, de surveillance et d’évaluation.

Critères de sélection

Formation et expérience professionnelle

Un Diplôme avancé (niveau Master) en droit et des connaissances extensives en matière de droit international public et de droit constitutionnel comparé sont requises. Les candidats retenus doivent démontrer un domaine de spécialisation ou d’expérience professionnelle pertinent au regard du travail effectué dans le cadre des projets de la Fondation. Un travail de recherche et/ou une expérience professionnelle antérieurs relatifs à la région ouest-africaine francophone sont des avantages.

Compétences linguistiques

La maîtrise du français à un niveau quasi langue maternelle (à l’écrit et à l’oral) est obligatoire.

En outre, un niveau élevé de confort dans la langue anglaise est essentiel pour la communication avec les collègues, les supérieurs non-francophones et l’administration.

Autres compétences

  • De bonnes aptitudes pour les relations interpersonnelles dans un environnement multiculturel, y compris d’excellentes aptitudes en matière de communication auxquelles s’ajoute la capacité à travailler aussi bien de façon autonome qu’en équipe;
  • La flexibilité, notamment l’aptitude avérée à travailler sous pression, à s’adapter à l’évolution des circonstances de travail et de projet et à faire face à des évènements imprévus;
  • Un excellant sens de l’organisation, notamment une gestion efficace du temps et une hiérarchisation claire des tâches;
  • l’habileté à présenter des travaux académiques de haut niveau aux non-spécialistes en tenant compte des besoins des participants;
  • la disponibilité à voyager fréquemment en Afrique de l’Ouest, notamment pour des séminaires et d’autres activités afférentes;
  • des compétences informatiques relatives aux logiciels standards.

Méthode d’évaluation des candidats

L’évaluation des candidats qualifiés comprendra un test axé sur les compétences visées et un entretien. Veuillez noter que seuls les candidats présélectionnés seront contactés.  La Fondation Max Planck souscrit au principe de l’équité en matière d’emploi et encourage les hommes et les femmes qualifié(e)s, y compris les personnes en situation de handicap, à postuler. Seuls les candidats admissibles à un permis de résidence et de travail en Allemagne valide seront pris en compte.

Divers

Toute position est tributaire de la disponibilité du financement. Les chargés de recherche sont basés à Heidelberg, en Allemagne, avec des voyages fréquents dans la région ouest-africaine francophone. La rémunération sera basée sur la convention collective sur les salaires de la fonction publique selon le droit allemand (Tarifvertrag des Öffentlichen DienstesTVÖD).

Candidatures

Veuillez poser votre candidature en ligne. Merci d’ajouter « Chargé(e) de recherche – Afrique de l’Ouest francophone ».

Date Limite: 22 janvier 2021.

To apply for this job please visit www.mpfpr.de.